generaliste

Télécharger le dossier généraliste

 

Tant la prévention primaire (tabac, éducation à la santé) que la prévention secondaire (programme de dépistage des cancers) sont concernées par ces missions.

Avec ses 103 comités la Ligue contre le Cancer représente un acteur de terrain majeur dans le domaine de la prévention. Malgré des données scientifiques consensuelles actuellement disponibles sur le rôle des grands facteurs de risque (tabac, alimentation, environnement) dans le développement des cancers, la France n’a pas encore développé une politique de prévention à la hauteur de ses besoins. Un rapport de l’Académie de Médecine, édité en 2003, présente le constat suivant : « des stratégies spécifiques (prévention primaire) ont été mises en œuvre pour lutter contre ces fléaux mais n’ont connu qu’un demi succès ».

Les raisons essentielles évoquées devant cet insuccès sont les suivantes :

 • Excellentes lois et mesures votées, mais appliquées sans vigueur et avec une absence de sanctions.

 • Pressions d’intérêts corporatistes ou économiques qui ont affaibli les lois.

Télécharger le dossi dédentarité

Télécharger le dossier sédentarité

 • Efficacité des mesures limitée par l’absence de stratégie cohérente et persévérante.

• Insuffisance de pôles d’action régionaux ou locaux et mise en place d’une stratégie trop centralisée.

Ces constatations concernant la prévention primaire peuvent être reprises dans les domaines de la prévention secondaire avec cependant quelques bémols. En effet, le dépistage des cancers bénéficie depuis plusieurs années de la mise en place de programmes pilotes qui viennent récemment d’être intégrés dans un programme d’envergure nationale permettant une prise en charge par l’Assurance Maladie des dépenses liées à cette politique audacieuse de dépistage.

bronzer

Télécharger le dossier bronzage

Ce changement dans le paysage médical français est d’importance, il montre combien la prise de conscience par les acteurs institutionnels de l’importance de la prévention a changé les choses et ceci sur une période très courte.

Mais une prise de conscience collective ne peut être efficace que si elle s’accompagne d’une prise de conscience individuelle. Qui dit prise de conscience individuelle dit changement :

 • changement des habitudes, tant de le domaine de l’alimentation que de l’activité physique et surtout changement du mode de vie afin de préserver notre environnement pour permettre de tels changements, être informé sur les grand facteurs de risques et les actions à entreprendre afin de préserver sa santé est primordiale.

C’est pourquoi, la Ligue Nationale Contre le Cancer engagée depuis longtemps dans ce combat, se réjouit de voir la prévention s’implanter dans le paysage médical français. Les actions que la Ligue mène dans tous les domaines de la prévention depuis des années sont nombreuses :

français

Télécharger le dossier les français inégaux…

• Lutte contre le tabagisme

• Promotion d’une alimentation saine

• Prise en compte des risques liés à l’environnement et au travail

• Prise en compte du risque lié à l’exposition au soleil

• Lutte contre l’alcoolisme

• Promotion de l’éducation pour la santé

• Promotion et aide à la recherche épidémiologique

 La plus grande partie de ces actions ont été largement reprises dans le cadre du Plan de lutte contre le Cancer dont le président de la république a voulu doter notre pays. La Ligue s’est ainsi trouvée confortée dans ses choix et a pu prendre toute sa place dans la lutte contre le cancer.

 La prévention dont elle avait clamé depuis des années l’importance et que ses comités avait su développer sur le terrain est train de devenir l’une des priorités de notre gouvernement.

Nous ne pouvons donc, à la Ligue, que nous réjouir de cette avancée et nous surveillerons avec attention la mise en place des mesures annoncées dans le plan cancer en étant bien entendu à tout moment prêts à apporter notre modeste contribution à l’effort commun.