Prévention: intervention du 7 juin auprès des classes CM1&CM2 de la Celle 

Vu dans var-matin du 7 juin – édition Brignoles : L’entrée en sixième est un grand moment de la vie scolaire, pour les enfants comme pour les parents. Les anciens « grands » de l’école primaire redeviennent les « petits » au collège. Ils doivent apprendre à gérer un emploi du temps complexe, jongler avec une dizaine de professeurs différents et déjouer tous les pièges qu’ils peuvent rencontrer.

Continuer la lecture

Comme toute les années, la délégation de Sanary du comité du var de la Ligue contre le cancer, organise sa traditionnelle foire à la brocante dimanche 23 juin. Outre les nombreuses affaires que vous pourrez réaliser, vous participerez à la lutte contre le cancer. Autant dire que les prix seront attractifs et qu’en plus cette récolte de fonds sert une noble cause. Venez nombreux … Continuer la lecture

(retranscription de l’article paru dans var-matin, édition Nans-les-Pins du 28 mai) Bernard Leydet, administrateur chargé des questions de prévention au sein du Comité du Var de la Ligue contre le cancer et Janine Bellot ont organisé une séance de « prévention santé chez les jeunes enfants »à l’école élémentaire de La Ferrage.

Bernard Leydet, administrateur chargé des questions de prévention au sein du Comité du Var de la Ligue contre le cancer et Janine Bellot (1) ont organisé une séance de « prévention santé chez les jeunes enfants »à l’école élémentaire de La Ferrage. Cette opération de sensibilisation, soutenue par la municipalité, concernant deux classes de CM2, visait à lancer le débat sur les risques de l’addiction : alcool « binge drinking », cannabis « drogues hallucinogènes et tabac.

Bientôt collégiens, les jeunes seront confrontés à de nouvelles tentations, et depuis plus de vingt ans, cette équipe de bénévoles explique aux enfants les dangers du tabac sur la santé.

Les écoliers ont réagissant aux vidéos proposées pendant la séance. Le débat, ponctué de leurs nombreuses questions, a été animé. Les adultes ont profité de l’exercice pour insister : « Il est plus simple de ne pas tomber dans les pièges de l’addiction, que d’en sortir », a souligné la directrice de l’établissement scolaire. La projection s’est terminée par une chanson : « Allez viens hop !… Vite ! Rejoins Pataclope ! » (2), et par un petit rafraîchissement.

remise du chèque

 1 500 €, ce sont les bénéfices de la soirée caritative du gala « Pink lady » organisé, en mars dernier, par les étudiants du Lycée des Métiers de l’Hôtellerie et du Tourisme de Toulon Anne-Sophie Pic, au profit du comité du var de la Ligue contre le cancer  pour la lutte contre le cancer du sein.

Le Gala Pink Lady 2019 est l’aboutissement d’une année de travail  par les étudiants de 1ère année BTS MHR2 du lycée.  Aidés pour la production en cuisine et en salle  par les étudiants de Terminale Bac Pro Cuisine et de 1ère année BTS Tourisme du lycée, leur objectif était de  proposer une soirée avec une innovation culinaire  « Accords mets et cocktails » pour la lutte contre le cancer du sein.

La semaine dernière, la petite cérémonie de remise du chèque de 1 500 € s’est déroulée dans les locaux du lycée en présence du  Proviseur de l’établissement,  Didier Andrès, de La Présidente du Comité du var, Janine Bellot et de la secrétaire générale Martine Masia.

Pierre Bégliomini – journaliste multimédia

Photo « var-matin » –

Article integral de var-matin du 9 avril : Le premier jeudi de chaque mois, de 9 h 30 à 11 h 30, sont organisées, dans la salle du 3e âge, place de Verdun, des séances de sophrologie, animées par Joselyne Dodeux. Le comité du Var de la Ligue contre le cancer les dispense gracieusement aux malades et aux accompagnants.

À ce jour, six communes, Nans-les-Pins, Rougiers, Plan-d’Aups, Brignoles, Saint-Maximin et Saint-Zacharie sont en partenariat autour d’un même slogan : « La maladie isole, la parole rassemble ».

Marie-Thérèse, Maggy, Dominique, Nadine, et Joselyne Dodeux qui conduit, selon ses propres termes, « un espace-temps de partage avec les autres dans l’écoute et la bienveillance », sont tous présents.

Les échanges sont nombreux, les demandes vives, les attentes claires, et la maladie présente. Insidieuse, elle s’installe à chaque place, à chaque contour de vie, elle menace, agresse, trouble et démolit. Pourtant, Joselyne Dodeux, sophrologue, explique qu’il vaut mieux apprendre à « bien vivre » avec elle. « L’idéal serait de pouvoir accepter la maladie et à lâcher prise », souligne-t-elle.

Lâcher prise pour mieux la comprendre, pour mieux la cerner, pour peut-être mieux l’éliminer.

Porter un regard à l’intérieur de soi, c’est aussi prendre conscience que la guérison n’arrive jamais vite, elle prend son temps et il est nécessaire de l’accepter : « Apprendre à être patient », chuchote Joselyne. Les yeux se ferment, la séance de sophro-relaxation commence. Les patients se plongent ailleurs, très loin d’elle.