Aide aux malades

Mis en place exceptionnellement pendant la crise du COVID, un numéro dédié aux questions de nature médicale 01.53.55.24.45 (prix d’une communication locale) . Il est animé par une cellule médicale interne à la Ligue et composée d’Axel Kahn, Daniel Nizri, Marine Sroussi, Hervé Gautier et Emmanuel Ricard, administrateurs et salarié de la Ligue ayant une formation médicale.

Les patients atteints de cancer représentent une population plus exposée au risque d’infection et aux complications possibles. Toutefois, il faut évaluer au cas par cas en fonction du type de pathologie tumorale, de l’état général de la personne et de la thérapie quelle suit. Par exemple, les thérapies immunosuppressives (qui réduisent l’efficacité du système immunitaire) exposent à un risque accru de contracter une infection. Continuer la lecture

La Ligue conseille les personnes concernées par le cancer

La Ligue accueille, informe et accompagne des dizaines de milliers de personnes qui ont développé des cancers. Elle ne les abandonnera pas. Jamais.
Elle les conseille : Vous êtes en traitement. Beaucoup de ces traitements peuvent diminuer vos défenses immunitaires et alors vous fragiliser. Vous ne devez cependant pas interrompre vos soins, parlez-en avec votre médecin. S’ils se déroulent à domicile, restreignez sorties et visites.
Sinon, l’équipe en charge de votre traitement fera les prescriptions adaptées pour votre transport et traitement au centre de soins.

Vous êtes en parcours de soins post-cancers sans signe évolutif. Vous avez les mêmes risques que la population générale, notamment ceux liés à l’âge. Les consignes « barrières » générales s’appliquent à vous. Respectez strictement les consignes des autorités de santé. Continuer la lecture

Janine Bellot, Bernard Leydet et Josselyne Dodeux ont posé avec les personnes qui ont participé à un atelier de deux heures dans la salle du troisième âge. JJS

Des ateliers de sophrologie, une bulle protectrice pendant et après le cancer par J.-J.S M – Publié le 12/02/2020 sur var-matin.

«La maladie isole, la parole rassemble ».

«La maladie isole, la parole rassemble ». Tel est le slogan des ateliers de sophrologie qu’organise le comité du Var de la Ligue contre le cancer lors de séances dispensées gracieusement. Le premier jeudi de chaque mois, Josselyne Dodeux, sophrologue à Hyères, se rend à Nans-les-Pins pour animer deux heures de rencontre avec des malades et des accompagnants.

Bernard Leydet, président de la délégation du village, s’implique totalement dans ce type de partenariat, comme avec les communes de Rougiers, Plan-d’Aups, Saint-Maximin, Brignoles et Saint-Zacharie.

Josselyne Dodeux décrit ce qu’est un atelier de sophrologie « qui offre aux malades et aux aidants confrontés au cancer, un espace de mieux-être à l’image d’une bulle protectrice. C’est un lieu de partage où le patient est pris en compte en tant qu’être humain, dans ce qu’il est, ce qu’il ressent, la maladie étant gérée par le corps médical. » C’est un lieu où le patient se sent accompagné, dans la discrétion et la confidentialité pour découvrir ses capacités et ses potentialités, ainsi que ses limites dans sa relation avec lui et les autres. C’est un lieu d’écoute où compréhension et empathie permettent de créer du lien social. Ainsi le patient ne reste pas figé sur l’image du « patient en survie », mais apprend à se prendre en main pour devenir acteur de sa vie et ne plus être dans la victimisation.

Deux participantes ont témoigné des bienfaits de ces séances. Paulette présente depuis sept ans s’est exprimée « sur le besoin d’avoir une oreille qui comprend. Quelqu’un qui a eu un cancer sait ce que c’est. Quelqu’un qui ne l’a pas eu ne peut pas comprendre. » Nathalie, elle, a reconnu « qu’après le traitement il n’y a plus rien. Après cinq ans de traitement en continu, quatre ans de sophrologie et de discussions m’ont aidée à gérer la maison, l’émotionnel et plus encore. On ne peut pas reprendre sa vie comme avant et il faut l’accepter. J’ai repris ma vie professionnelle en août 2019 ayant été malade en 2011. »

Grâce à la mobilisation des magasins KIABI varois, lors d’Octobre Rose 2019, la somme de 1.518,97 € a été récoltée auprès de leurs généreux Donateurs.

L’engagement des équipes des magasins au côté de la Ligue contre le Cancer a permis de rappeler l’importance du dépistage précoce des cancers du sein et de s’inscrire en solidarité avec les personnes malades et leurs proches.

Dès 25 ans, un examen clinique et une palpation par un professionnel de sante une fois par an sont recommandés, ainsi qu’une mammographie tous les deux ans dès 50 ans.

CE DROIT AU DEPISTAGE SAUVE DES VIES

Grâce aux dons collectés par les magasins KIABI, le Comité du Var de la Ligue contre le Cancer va accroître sa participation au financement des « Soins de Support » auprès des Malades en difficulté.

Magasins ayant participé :          OLLIOULES :  somme de 509,44 € récoltée, PUGET : somme de 805,93 € récoltée, TOULON : somme de 122,64 € récoltée, St MAXIMIN : somme de 32,83 € récoltée, SOLLIES PONT  : somme de 48,13 € récoltée.

La somme de 485.000 € a été collectée sur l’ensemble de notre territoire.

Nous vous proposons de regarder le reportage vidéo fait à l’occasion  en 2017

 

Suite au succés de leur passage  en octobre 2018, Danielle Aymes responsable de la délégation de Bandol et son équipe, vous propose un magnifique concert de gospel avec « DIVIN GOSPEL MUSIC », un groupe talentueux, généreux, qui se joint à la cause  de la Ligue contre le cancer pour continuer à lutter contre le cancer et aider les patients et leurs proches.

Divin Gospel Music a pour chef de chœur Magali Ponsada Choriste sur le dernier single de Céline Dion « Encore un soir » aux côtés de Jean-Jacques Goldman et Jacques Veneruso

LE DIMANCHE 24 NOVEMBRE A 15H L’EGLISE DE BANDOL
Entrée : 14 euros, recette intégralement reversée pour l’aide aux malades
BILLETTERIE : DOMINIQUE retouche -12 rue Voltaire ( tous les jours)
Le jour du concert a l’église dés 14h ou a l’accueil du théâtre Jules Verne, rue des écoles mardi 13 novembre.
CONTACT : 06.60.77.37.11. Continuer la lecture