Tous les Ligueurs rendent hommage à ce fervent militant de la lutte contre le cancer

En lançant le premier Plan cancer, le président Chirac a révolutionné la Lutte contre le cancer en France. Son décès affecte la communauté des Ligueurs. Tous le remercient pour son activisme constant ainsi que son dévouement infini dans la lutte contre le cancer et lui rendent hommage.

Jacques Chirac, un visionnaire politique

Sa compétence, alliée à sa pugnacité et à sa vision globale de la lutte contre le cancer, l’ont conduit à devenir un expert des questions de santé publique. En lançant en 2003 le premier Plan cancer en France, Jacques Chirac s’est engagé sur tous les fronts de la lutte contre le cancer : la défense de la recherche française, l’amélioration de la qualité de vie des personnes malades et de leurs proches (avec par exemple la mise en place du dispositif d’annonce de la maladie aux personnes atteintes de cancer), l’instauration d’une véritable politique de prévention (méfaits de l’alcoolisme, lutte contre le tabac, interdiction de fumer dans les lieux publics, mise en place du dépistage organisé du cancer du sein). Son combat a dépassé les frontières françaises et a inspiré de nombreux pays

« Pour avoir radicalement érigé la lutte contre le cancer en grande cause nationale et avoir œuvré pour les personnes malades d’hier, d’aujourd’hui et de demain, au nom de tous les ligueurs, je m’associe à la peine de sa famille et à l’hommage national qui lui est rendu » explique le professeur Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer. « J’ai eu la chance de travailler avec le président Chirac pour élaborer et déployer le premier Plan cancer qui allait préfigurer un changement radical de prise en compte des personnes malades et une révolution sociétale » ajoute le professeur Henri Pujol, président d’honneur de la Ligue contre le cancer et président de la Ligue de 1998 à 2007.

Jacques Chirac, un militant acharné

Persévérant dans tous les pans de la lutte contre le cancer, Jacques Chirac a apporté son soutien actif à la Ligue contre le cancer en étant toujours à l’écoute des revendications de l’association et en participant activement aux moments phares de la Ligue, comme les 3èmes Etats généraux des malades du cancer et de leurs proches.

Les Ligueurs, bénévoles et salariés, saluent son intelligence, sa ténacité et le remercient pour les progrès qu’il a apporté, grâce à ses idées, ses prises de position et son engagement contre le cancer.

Jacques Chirac aux Troisièmes Etats généraux des malades du cancer et de leurs proches.

Jacques Chirac et Henri Pujol

A l’occasion des 3e Etats généraux des malades du cancer et de leurs proches, Jacques Chirac prononce, le 28 octobre 2004, un discours dans lequel il s’engage à améliorer la vie des patients et demande à ce que leurs besoins et leurs attentes soient mieux pris en compte. Il souligne également l’importance de l’engagement des associations dans ce domaine, notamment de la Ligue contre le cancer.

« Pour vaincre cette véritable épidémie qu’est le cancer, il faudra tout l’engagement et toute la constance des chercheurs. Il faudra la compétence, la ténacité et toute l’humanité des professionnels de santé. Mais, pour atteindre véritablement le but que nous nous sommes fixé, nous aurons besoin du concours décisif des personnes malades, des bénévoles et de

associations.

Pour élaborer et mettre en œuvre le plan de mobilisation contre le cancer, les pouvoirs publics ont déjà pu compter sur l’engagement et la compétence des bénévoles et des responsables des associations de malades et de proches, au premier rang desquelles la Ligue contre le cancer. Vous n’avez ménagé ni votre temps, ni votre énergie pour faire valoir les attentes des personnes malades, pour surmonter les cloisonnements administratifs, pour donner à l’action encore plus d’ambition, encore plus d’efficacité. Je remercie toutes les associations ici présentes, entièrement rassemblées et mobilisées au service de notre combat commun. »

Lire l’intégralité du discours de Jacques Chirac

Partagez l'info...