Reportage TV en fin d’article avec les interviews de : Dr Pierre-Olivier Faïs, chirurgien urologue au CHITS et initiateur de la journée « Movember » – Dr Pierre Guillet, oncologue et Président du comité du var –  Dr Cédric Khoury, oncologue radiothérapeute à la croix-rouge française – Dr Thomas Albert, urologue au CHITS – Dr Dominique Andréotti, pneumologue au CHU St Musse.
1/ 30 jours d’action pour arrêter de fumer. .. Pour la seconde édition de l’opération #MoisSansTabac, les Comités départementaux de la Ligue contre le cancer se mobilisent pour aider les fumeurs dans leur envie d’arrêter le tabac ! L’enjeu est de taille : le tabac est la première cause de mortalité prématurée et la première cause de cancers évitables. En France, chaque année, le tabac tue 73 000 personnes dont 44 000 par cancer. Alors que la prévalence du tabagisme croît parmi les Français, y compris chez les femmes et chez les jeunes, le tabagisme reste le principal facteur de risque pour de nombreuses maladies non transmissibles. Et si en novembre, vous arrêtiez de fumer… En France, 13 millions d’adultes fument quotidiennement et six fumeurs sur dix souhaitent arrêter.

Le ministère des Affaires sociales et de la Santé, en partenariat avec Santé Publique France a lancé en 2016, associés à la Ligue contre le cancer ainsi qu’à de nombreux autres partenaires, un grand défi aux fumeurs : arrêter pendant 30 jours en novembre. C’est un véritable défi collectif qui propose à tous les fumeurs d’arrêter pendant un mois avec le soutien de leurs proches. Pourquoi un mois ? Au-delà, les chances d’arrêter définitivement sont multipliées par 5. Alors en novembre, on arrête ensemble.

2/ Movember : 30 jours d’action pour empêcher les hommes de mourir trop jeunes. L’impact qu’ont le cancer de la prostate et le cancer des testicules sur l’espérance de vie des hommes est considérable, le cancer de la prostate étant le second cancer le plus répandu chez les hommes dans le monde. Les prévisions ne sont pas optimistes, le nombre de cas doublerait presque pour atteindre un total de 1,7 millions d’ici 2030. C’est pourquoi, le Comité du va tient à mener une action de communication de proximité afin de sensibiliser les varois  à ce problème de santé bien que la Ligue au niveau national ne s’associe pas à ce mouvement.

 Nous vous proposons de regarder le reportage audiovisuel réalisé  par le Comité du var, l’année passée, au cours de cet événement. Il s’agissait d’une « première » couplant en parallèle deux événements majeurs du mois de novembre. Le mouvement « Movember »  dans le var étant organisé par le service d’urologie du CHU de Toulon.

Journaliste : Pierre Bégliomini