DSCN9567

300 000,00 € pour les varois dans le DA VINCI SA HD

Grace  à la Ligue contre le cancer (comité du var), le CHITS – Hôpital de de St Musse de Toulon  renforce son dispositif de prise en charge pour lutter contre le cancer en s’équipant  d’un robot chirurgical de dernière génération : le « DA VINCI SI HD », permettant d’opérer notamment les cancers du sein, urologique, thoracique et digestif.

Retrouvez le reportage vidéo sur le fonctionnement de cette assistance chirurgicale robotisée, ainsi que tous les avantages pour les patients en fin d’article.

C’est, donc, tout naturellement, à l’hôpital Ste Musse que s’est déroulée, jeudi 28 juin, la cérémonie de la remise officielle du chèque de 300 000,00 euros par Janine Bellot, Secrétaire générale du Comité du var, en présence de Michel Perrot, Directeur du Centre Hospitalier Intercommunal Toulon – La Seyne sur Mer, de Nicolas Funel, Directeur adjoint, de Jean-marc Giangualano, directeur adjoint, de Brigitte Genetelli,, Directrice des soins,  du docteur Didier DEMORY, Vice-président de la CME -Commission Médicale d’Etablissement- et du docteur Dominique Andreotti, chef du pôle médico-chirurgical à orientation oncologique.

C’est en tant que Présidente, mandat qu’elle détenait depuis une dizaine d’années, que Janine Bellot a œuvré pour l’obtention d’un tel don en faveur du  robot chirurgical de dernière génération : le « DA VINCI SI HD » en faveur du CHU St Musse de Toulon.

Dans son discours, Janine Bellot a mis en exergue  son utilisation dans la chirurgie des cancers du sein avec la préservation de celui-ci dans certaines pathologies.

Le Directeur du CHU Ste Musse, Michel Perrot, a souligné, d’une part, l’importance de l’engagement personnel du Janine Bellot qu’il qualifie de « détonateur dans le projet d’achat du DA VINCI SI HD » et d’autre part, « l’utilisation financièrement transparente pour les patients, sans surcoût supplémentaire. »

Pour être tout à fait précis, les 300 000,00 euros représentent une participation conséquente au financement du robot. Elle sera réglée au moyen de trois versements annuels de 100.000,00 € (années 2016-2017-2018)  afin de ne pas pénaliser les financements du Comité du var, tout au long de l’année, en matière de recherche et d’aide sociale.

PIERRE BEGLIOMINI – journaliste multimédia