La célèbre de Manon des Source

La célèbre fontaine de Manon des Sources

Reportage Tv en fin d’article – Cette année, jeudi 25 juin, le Comité du var de la Ligue Nationale contre le cancer avait spécialement affrété un bus pour une sortie dans la région d’Aubagne, sur les traces de Marcel Pagnol. Cette journée conviviale, entièrement offerte par le comité du var, s’adressait aux patients et patientes en traitement et en rémission d’un cancer.
Une journée au cours de laquelle tout le monde partage des bons moments de détente et qui nous emmène, donc, dans la matinée, sur les traces de Marcel Pagnol avec la visite de son musée, à Aubagne.


Puis, c’est à la Buzine, dans le 11 ème arrondissement de Marseille, que nous nous sommes rendus pour apercevoir le célèbre « château de ma mère ». Marcel Pagnol achète La Buzine en 1941. Il y reconnait le château de son enfance. Son projet : en faire une Cité du Cinéma, et créer ainsi un véritable “Hollywood Provençal”. Un projet malheureusement avorté par la seconde guerre mondiale. Comme on peut le lire désormais à l’entrée du domaine, « Le Château de la Buzine restera pour toujours le Château de ma mère, cher à Marcel Pagnol ».
Dans son roman « Le Château de ma mère » écrit en 1957, Marcel Pagnol décrit le village de son enfance , La Treille, où nous nous sommes rendus.
La Treille est aussi le lieu de tournage du célèbre film réalisé en 1952 par Marcel Pagnol, Manon des sources avec sa célèbre fontaine.
La Treille c’est aussi le dernière demeure de Marcel Pagnol qui a souhaité y reposer aux côtés de sa mère et de sa fille.
Puis Direction le village de Gémenos, pour un copieux repas, dans une auberge provençale… bien entendu !
Enfin, la journée se termine avec la visite du musée du santon, composé de plus de 400 santons avec des pièces uniques, mis en scène suivant différents thèmes. L’un de thèmes provençaux mis en scène dans ce musée est la célèbre partie de pétanque. Une magie provençale qui finit d’emporter nos touristes d’un jour sur les traces de Marcel Pagnol.

L’encadrement était assuré par quelques responsables de délégation du Comité du var et les intervenants ponctuels en réflexologie et sophrologie…
Une journée importante dans le parcours de tous les participants qui en garderont un souvenir mémorable…

Pierre Bégliomini – Journaliste

Partagez l'info...