6La Semaine Nationale de lutte contre le Cancer a été initiée par la Ligue contre le Cancer afin de sensibiliser le public sur les différents cancers et leurs répercussions sur la vie des malades

Plusieurs objectifs à cette semaine :

  • sensibiliser le public européen sur les différents cancers et sur leurs répercussions sur la vie des malades
  • mobiliser les acteurs autour de cette thématique
  • collecter des dons au profit de la lutte contre le cancer

Aujourd’hui en France, un homme sur deux et une femme sur 3 se verra diagnostiquer un cancer avant 85 ans.

Un cancer n’est jamais le résultat d’une cause unique. Il faut un ensemble de facteurs pour que la maladie se développe. Il peut s’agir de facteurs externes, liés à l’environnement (rayonnements, virus, produits industriels…) ou au mode de vie (tabac, alcool, alimentation…) ou internes, liés à l’hérédité. Le vieillissement joue aussi un rôle fondamental.

Longtemps, le cancer a été considéré comme incurable. Aujourd’hui, nombre de cancers sont guéris ou vécus comme des maladies chroniques. Pourtant, lorsqu’il est écrit au singulier, le mot garde une charge symbolique puissante, associée à des évocations particulièrement sombres. Une description de notre compréhension actuelle des cancers, sur le plan médical et biologique, invite à dépasser cette représentation.

Le Plan Cancer 3 et la contribution des Entreprises du Médicament :

François Hollande a lancé, lors de la cinquième édition des Rencontres de l’INCa, le troisième Plan cancer 2014-2019, la feuille de route nationale de la lutte contre cette maladie qui touche 350 000 Français chaque année. Cette mobilisation a été saluée par les industriels, déjà largement engagés dans la recherche sur le cancer et dans le développement de la médecine personnalisée.

A l’instar des deux premiers plans, qui ont eu un impact positif sur la notoriété et le développement de la recherche française en onco-hématologie au niveau international, ce 3ème Plan Cancer contient notamment des engagements majeurs :
–    une volonté affichée de doubler en 5 ans le nombre des essais cliniques quel que soit le type de cancer
–    le doublement de la couverture vaccinale contre le papillomavirus pour les jeunes filles
–    l’utilisation des recettes supplémentaires issues des hausses du prix du tabac pour abonder un fonds dédié à la recherche, à la prévention et à la prise en charge du cancer

Pour les entreprises du médicament, le cancer est depuis longtemps un axe majeur de recherche, avec plus de 800 molécules ciblées en développement ou en cours d’évaluation dans le monde et plus d’un tiers des investissements industriels en recherche à l’hôpital dédiés à la cancérologie.

A travers la plateforme « Appel des entreprises du médicament engagées dans la lutte contre le cancer », le Leem souhaite contribuer largement à la réflexion gouvernementale, en étant force de proposition en matière de recherche, de prévention et de dépistage, de prise en charge dans le parcours de soin, ou encore en matière de résorption des inégalités sociales et territoriales.

Pour en savoir plus :

http://leem.org/contribution-du-leem-au-plan-cancer-2014-2018
http://www.ligue-cancer.net/article/27521_semaine-nationale-de-lutte-con…
https://www.e-cancer.fr/moyenspouragir/html/
http://leem.org/cancer-personnalisation-des-traitements

Partagez l'info...