tabacLe 31 mai de chaque année, l’OMS (organistion mondiale de la santé) et ses partenaires célèbrent partout dans le monde la Journée mondiale sans tabac, mettant en lumière les risques pour la santé associés à l’usage du tabac et préconisant des politiques efficaces pour réduire la consommation. L’usage du tabac est la principale cause évitable de mortalité dans le monde et est actuellement responsable de la mort de 10% des adultes à l’échelle mondiale.
À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac le 31 mai 2014, l’OMS et ses partenaires appellent les pays à augmenter les taxes sur le tabac, une des mesures les plus efficaces pour lutter contre le tabagisme. La lutte contre le tabagisme représente un des combats majeurs de la lutte contre le cancer et constitue un domaine d’engagement important pour la Ligue contre le cancer. Le plan « Sortir du tabac » est l’objectif principal de son action de prévention.

La Ligue contre le cancer s’appuie sur la Convention-Cadre de lutte antitabac (CCLAT), ratifiée par les États membres de l’OMS pour atteindre l’objectif « sortir du tabac ». Elle souhaite mobiliser les sociétés, les États, à travers un dispositif global d’actions de prévention et de plaidoyer afin de réduire la prévalence du tabagisme en France.

Conformément aux recommandations internationales relatives au contrôle du tabac et à la prévention des conduites addictives, la Ligue contre le cancer s’efforce de mettre en œuvre des actions de prévention précoces visant à réduire l’initiation des jeunes et à adapter son action au bénéfice des populations souffrant d’inégalité dans le parcours de santé.

Les missions et actions de la Ligue s’articulent autour de trois grands axes :

1. Agir en partenariat avec les acteurs de la lutte contre le tabagisme afin de renforcer l’impact du plaidoyer à l’attention des décideurs politiques et institutionnels. Membre fondateur de l’Alliance contre le tabac qui regroupe les associations de lutte contre le tabagisme, la Ligue contre le cancer contribue dans ce cadre à l’élaboration d’observatoires qui permettent de fournir des éléments objectivés. Ces observatoires et évaluations visent à porter au plus haut niveau décisionnel les revendications de santé publique par l’Alliance contre le tabac et ses membres dont la Ligue contre le cancer. Le plaidoyer est porté au niveau local au travers de l’action de plaidoyer locale développée par les comités départementaux de la Ligue, interlocuteurs privilégiés des élus locaux, nationaux et européens. Les comités départementaux ont un rôle très important à jouer auprès des élus de leur département, ils sont les porte-paroles de la stratégie de la Ligue et les constructeurs de la démocratie sanitaire et populaire qui y est initiée. La Ligue concilie également l’action nationale et internationale en contribuant à la lutte contre le tabagisme au niveau européen, international et francophone.

L’objectif de cette implication est de valoriser les actions nationales au travers des réseaux internationaux auxquels elle adhère (ECL, ALIAM, UICC). S TRATÉGIE DE CONTRÔLE DU TABAC DE LA LIGUE CONTRE LE CANCER Actions Ligue contre le cancer Page 8 Agir en Prévention Spécial Tabac – Mai 2014  – Les projets développés dans le cadre de cet axe sont : l’observatoire de l’interdiction de fumer dans les lieux publics, l’observatoire de l’industrie du tabac, le plaidoyer sur le paquet neutre et sur l’interdiction du mécénat de l’industrie du tabac dans le milieu culturel.

2. Agir au plus près des populations pour prévenir et encourager l’arrêt du tabagisme, notamment auprès des jeunes et des populations en situation précaire. Jeunes L’action de prévention auprès des jeunes est très développée dans le champ d’intervention de la Ligue contre le cancer. Les interventions en milieu scolaire constituent un axe fort de l’action des comités départementaux. Les actions de la Ligue se déploient dans un objectif de renforcement des compétences psychosociales des élèves en amont du début de la consommation en visant une approche de promotion globale de la santé de l’enfant.

La Ligue souhaite renforcer ses interventions en y associant les professionnels de l’éducation dans le cadre des projets d’établissements et en nouant des partenariats avec l’Éducation Nationale et le Ministère de la jeunesse et des sports. La Ligue s’attelle également à mieux comprendre les spécificités des jeunes afin de mieux les prendre en compte et les intégrer dans ses interventions de prévention.

Populations précaires : La grande majorité des fumeurs sont dépendants et souhaitent arrêter de fumer. Les personnes en situation précaire sont les plus exposées et sont celles qui ont plus de difficultés à arrêter leur consommation.

Ces groupes offrent la possibilité aux fumeurs d’acquérir des stratégies comportementales facilitant l’arrêt et incitant un soutien mutuel. Afin accroître l’accès à l’aide à l’arrêt des personnes en situation précaire, la Ligue souhaite développer des partenariats avec des associations de proximité, ciblant les personnes en situation Face à ce constat, la Ligue contre le cancer souhaite accompagner les fumeurs afin d’encourager la sortie de la dépendance tabagique. Traditionnellement plus investie dans la prévention de l’initiation, la Ligue contre le cancer souhaite renforcer le dispositif de traitement t de la dépendance à l’égard du tabac en encourageant la mise en place de groupes d’entraide visant à promouvoir le sevrage non-médicamenteux du tabagisme notamment auprès des populations en situation précaires.

3. Dénormaliser l’usage du tabac afin de changer le regard de la société, des professionnels et de l’Etat et s’engager collectivement pour mobiliser l’opinion. La dénormalisation consiste à changer la perception de la société face au tabagisme en débanalisant son usage car le produit du tabac n’est pas un produit de consommation comme les autres. Au travers d’actions visant à limiter l’exposition au tabagisme notamment des plus jeunes, la Ligue contre le cancer vise à promouvoir un monde sans tabac et à prévenir les conséquences que sa consommation engendre. En réduisant l’attractivité des produits du tabac, leur promotion et leur présence dans les œuvres artistiques, la Ligue souhaite renforcer l’impact de l’action de prévention qu’elle développe. Un des projets phares de cet axe est la mise en place d’espaces sans tabac, action locale de plaidoyer qui encourage l’implication des collectivités territoriales dans une prévention active et globale.

Partagez l'info...