La Ligue contre le cancer a sollicité les candidats à l’élection présidentielle afin qu’ils donnent leur position sur les préoccupations des Français relatives à la lutte contre le cancer tant sur les aspects de la prise en charge des patients malades du cancer, la recherche, les traitements mais également sur la prévention des risques du cancer dont le tabac.

La Ligue a souhaité sonder l’engagement des candidats sur la poursuite de l’effort entamé dans le cadre des précédents Plans cancer et plus particulièrement dans la lutte contre le tabagisme comme principal facteur de risque du cancer et des autres maladies non transmissibles. M. Hollande, candidat à l’élection présidentielle et devenu président de la République Française a apporté sa réponse qui exprime un soutien à la prévention du tabagisme en général et à la mise en place d’un prélèvement solidaire tabac sur les revenus de l’industrie du tabac en particulier.

Monsieur Hollande déclare : « Je souhaite renforcer la place de la prévention et du dépistage. Je suis, à ce titre, préoccupé de voir le tabagisme augmenter à nouveau. Sur ce point, vous rappelez votre demande d’un fonds alimenté par un prélèvement solidaire sur les bénéfices de l’industrie du tabac. Ce sujet mérite un examen attentif ».

Cette position est réaffirmée auprès du groupe des 9 sages impliqué dans la prévention des risques sanitaires dont le Pr Hirsch fait partie. Ce groupe de pression politique a également sollicité le futur Président Français sur la lutte contre le tabagisme en le questionnant sur plusieurs mesures de contrôle du tabac.

Monsieur Hollande réitère son engagement pour un prélèvement solidaire tabac sur le chiffre d’affaires de l’industrie du tabac. Il déclare que « Les industriels, qui produisent et distribuent un produit ayant un impact reconnu en termes de santé publique doivent pouvoir être mis à contribution » . Et qu’il a également été « sensible à la campagne menée par la Ligue contre le cancer sur ce sujet ». Il s’est également dit prêt à avancer tant sur une taxation régulière des produits du tabac que sur la mise en place du paquet neutre afin de réduire l’attractivité des produits du tabac.

Enfin, Monsieur Hollande s’est déclaré favorable à l’introduction dans le droit français de la possibilité de mener des actions collectives en justice, engagement qui donnerait la possibilité aux victimes du tabac mais aussi aux victimes d’autres dommages dans le domaine de la santé de réunir les procédures civiles individuelles en une action de groupe visant ainsi à renforcer leur action.

Yana DIMITROVA-LAINÉ, Chargée de mission Prévention

Partagez l'info...